Sérénité hangover

IMG_8817

Je suis couchée dans le lit d’un chalet à St-Férréol-les-Neiges. Deux amis de mon amie font je-sais-pas-quoi ailleurs. Les autres sont partis chercher le souper. Ce sera de la fondue. Végé-moi peut bien faire une exception pour le lendemain de la fête de son amie.

L’après-midi est lent, confortable. C’est sûrement dû au fait qu’on n’a pas été sages hier et qu’on s’est couchés à 7h ce matin. Aujourd’hui, on se fout de ce qu’on a l’air, on se decide pas vite et on jase beaucoup écrasés sur les lits de chacun. Même quand on est allés marcher au mont Sainte-Anne, tantôt, les silences s’étiraient sans malaise et nos pieds traînaient dans les feuilles mortes. La température était parfaite.

Ce texte s’en va nulle part. C’était peut-être juste pour saisir cet instant d’immobilité, de confiance et de sérénité hangover.

Je suis dans un chalet à St-Férréol-les-Neiges avec des gens qui me permettent de traîner en coton ouaté toute la journée après une nuit de brosse.

Les personnes qui m’offrent ce contraste sont celles avec qui je me sens le mieux. Pis c’est l’automne. Des fois c’est important de s’arrêter pour saisir ces moments-là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s